NEWSLETTER

SUIVEZ-NOUS

  • Facebook
  • Instagram

CHRISTOPHE MOURTHE

English is coming

Né en 1959, Christophe MOURTHÉ débute comme photographe de théâtre et de music-hall à l’âge de 19 ans. Il trouve son inspiration chez ZEFFIRELLI, Peter STEIN, Giorgio STREHLER, Dario FO, Peter BROOK, Federico FELLINI, qu’il rencontre et photographie lors de voyages en Europe.

 

Christophe MOURTHÉ est un visionnaire, de la génération "Palace", qui perçoit bien vite que les tendances de la société sont en pleine mutation au début des années 80. Il devient rapidement un précurseur de l’école des "fétichistes", qui deviendra par la suite un style à part entière. Ses photographies s'empreignent de cette époque, de l'imagerie érotique et des nouvelles manières de vivre l'amour qui voient le jour.

 

L'industrie de la mode fait également appel à lui, et il collabore avec les plus grands magazines tels que Vogue, Playboy et Lui, pour lesquelles il photographie les modèles les plus en vogue, au rythme de ses images oniriques. Arrivent ensuite des commandes pour le monde de la publicité, et tout particulièrement une collaboration avec Mylène FARMER, qui deviendra sa muse. A travers son objectif, il va au-delà de l'image et définit l'identité de ses modèles.

 

Christophe MOURTHÉ ne considère pas la femme comme un objet. Ses photographies ne seraient pas réalisables si ses modèles n’avaient pas de fantasmes et une confiance absolue en lui en arrivant sur le plateau. On n’oblige pas une femme à prendre une pose ou à avoir un certain regard si elle ne le veut pas. Christophe MOURTHÉ aime la femme qui se prête volontairement à la vision onirique qu’il lui renvoie.